Quelle assurance santé pour un stage à l’étranger ?

Avant de saisir l’opportunité d’un stage à l’étranger, tout étudiant doit au préalable vérifier qu’il est bien couvert en cas de problème de santé sur son sol d’accueil. Les soins ne coutant pas les mêmes montants partout, même un petit bobo peut rapidement devenir couteux si on le paie de sa poche.

En tant que stagiaire, si vous partez parfaire une expérience dans un pays de l’Union Européenne, vous continuez d’être couvert par l’Assurance maladie française. Par contre attention, vos paiements, acquittés selon les tarifs du pays d’accueil, vous seront remboursés en fonction des prix en vigueur dans l’hexagone. D’où parfois un certain décalage qui peut peser lourd. c’est pourquoi il est parfois judicieux de souscrire une assurance complémentaire afin de couvrir la totalité de vos dépenses, soit une indemnisation à 100%.

Pensez bien à vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) afin d’être dispensé de l’avance des frais sur place. Le cas échéant, conservez toutes les preuves de vos actes et achats médicaux afin de les présenter à votre caisse française à votre retour et obtenir remboursement.

Si vous partez dans un pays hors UE mais conventionné avec la France

Bien qu’en dehors de l’Union Européenne, certains pays ont signé des accords de Sécurité sociale avec l’hexagone. Tel que par exemple le Maroc, l’Algérie, le Sénégal, le Canada ou encore les États-Unis. Vous pourrez aisément trouver sur Internet la totalité des conventions avec les remboursements proposés selon les pratiques. Attention, tous les actes ne sont pas remboursés à la même hauteur qu’en France et affichent même parfois des prises en charge très réductrices.

Si vous partez dans un pays hors UE et non conventionné

Pour être bien couvert en stage dans un pays qui n’a contracté aucun accord avec la France, la souscription d’une assurance internationale reste la solution la plus efficace. De nombreuses compagnies (AVI International, Global Partners, les courtiers…) en proposent à des tarifs accessibles, et pour de solides garanties. Les prix sont variables et peuvent s’échelonner de 30 à 75 euros par mois.

Dans le cadre des étudiants en faculté, si vous détenez une mutuelle étudiante, pensez à vous informer auprès d’eux, certaines d’entre elles proposent des couvertures internationales telles que la LMDE, la MEP ou la SMENO.

 


Laissez votre avis