Aegon, qui a enregistré une perte, émet jusqu’à 1 milliard d’euros d’actions

L’assureur néerlandais Aegon a publié jeudi une perte nette de 161 millions d’euros au deuxième trimestre, due à une vente à perte, et va émettre jusqu’à 1 milliard d’euros d’actions pour rembourser une partie du capital injecté par l’Etat néerlandais en octobre 2008.

“Aegon vise à lever jusqu’à 1 milliard d’euros via l’émission d’actions par le biais d’un placement accéléré qui débute aujourd’hui”, soit jusqu’à 10% du capital émis, a annoncé Aegon dans un communiqué. Le groupe “entend utiliser le montant obtenu par l’émission d’actions pour rembourser un des trois milliards d’euros de capital injecté l’an dernier par son principal actionnaire, Vereniging Aegon, créé par l’Etat néerlandais” en octobre 2008, a-t-il précisé.

Le remboursement doit intervenir d’ici au 1er décembre 2009, “mais doit obtenir l’acoord préalable de la Banque centrale des Pays-Bas (DNB)”, a-t-il souligné. “Nous avons toujours eu l’intention de rembourser, à la première occasion, ces 3 milliards d’euros au gouvernement néerlandais, à condition qu’il soit possible et responsable de le faire”, a déclaré le directeur exécutif d’Aegon, Alex Wynaendts, cité dans le communiqué.

L’assureur a enregistré une perte nette de 161 millions d’euros au deuxième trimestre, contre un bénéfice net de 276 millions d’euros à la même période en 2008, en raison principalement d’une perte de 385 millions d’euros résultant de la vente de sa filiale taïwanaise en difficulté à la holding Zonghweï.

Ce résultat est moins bon que les prévisions des analystes interrogés par l’agence d’information économique Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une perte nette de 35,1 millions d’euros.

Aegon a également enregistré des dépréciations d’actifs pour 393 millions d’euros, notamment sur ses investissements dans des produits hypothécaires structurés aux Etats-Unis.
Avant impôt, le revenu sous-jacent du groupe est de 404 millions d’euros, en baisse de 32%, et inférieur aux 459 millions d’euros prévus par les analystes.

Aegon a vendu pour 429 millions d’euros de nouvelles assurances vie durant la période, un résultat en baisse de 36% par rapport au deuxième trimestre de l’année précédente.
Le montant total des dépôts s’est établi à 6,76 milliards d’euros, soit un recul de 26% par rapport au deuxième trimestre de 2008.

Aegon a libéré 1,6 milliard d’euros de capital au premier semestre de 2009, plus que l’objectif pour l’année de 1,5 milliard d’euros, et dispose d’un capital excédentaire de 3,5 milliards d’euros. Il a indiqué aussi “être en bonne voie” pour réaliser son objectif de 150 millions d’euros de réduction des coûts en 2009. “Nous sommes en train d’identifier de nouvelles mesures de réduction des coûts”, a indiqué Alex Wynaendts. “Nous restons convaincus que nos objectifs stratégiques de renforcer la position en capital d’Aegon, de réduire les coûts et de mettre en place des mesures visant à maintenir la confiance du consommateur sont les bons dans l’environnement économique actuel, et à long terme”, a-t-il ajouté.

Aegon a indiqué qu’il ne comptait pas payer de dividende intérimaire pour 2009.

News-assurances avec l’AFP


Laissez votre avis