Avoir son assureur dans la poche

Être proche de son assureur est toujours utile. Mais le voir s’installer sur son téléphone portable n’est-il pas envahissant ?
Il semblerait que non, tant les assureurs ont peu à peu développé ces applications pour téléphones portables. L’ère d’internet est déjà derrière, « l’Innovation » avec un grand « I » se transpose sur téléphone portable.

Les possesseurs de smartphones s’équipent depuis quelques mois chez LEUR assureur ou tout simplement chez LES assureurs. Des applications « prévention » pour des gestes du quotidien aux applications pour accéder à son espace client et souscrire ou demander un devis,  il existe de nombreux autres “services” : connaître ses remboursements de Sécu, trouver un garage, désigner un capitaine de soirée, déclarer un sinistre, calculer son taux d’alcoolémie, ses charges d’entreprise… j’en passe et des pires…

Bien installée entre la musique sur internet et un jeu d’adresse sponsorisé par une marque de bière, l’application “assurance” trouvera sa place dans ce fouillis délaissé, qui ne sert qu’à décorer… Il n’y a que les développements réalisés pour les clients d’un assureur qui peuvent avoir un véritable intérêt, sauf à calculer les retombées de notoriété.

Mais avoir son assureur dans sa poche pourrait, un jour, avoir de drôles de conséquences. Imaginons un assuré localisé par sa compagnie via l’application. Il est averti que sa zone d’habitation est placée sous vigilance orange par Météo France. L’assureur alerte l’assuré, lui donne des conseils – des consignes, des instructions – pour protéger ses biens, lui demande de ne pas prendre la route… et lui refuse par la suite un remboursement pour non respect des consignes…

Ce tableau, noirci volontairement, n’a quasiment aucune chance d’arriver, quoique… Honnêtement, les applications pour ces téléphones « intelligents » ne peuvent se résumer, à terme, à donner des informations sans en prendre également.

Les applications des assureurs manquaient-elles ? Pas sûr… Connaître son taux d’alcoolémie se retrouve facilement dans d’autres applications, trouver des informations pour savoir comment changer une roue ou dénicher un garagiste à proximité, se faisait avant la naissance des téléphones portables. Certes pratiques, ces applications servent encore trop, pour le moment, une stratégie marketing qui concerne peu les clients, les assurés, les « mobinautes », bref, nous tous.


Laissez votre avis