CNP chiffre l’impact potentiel de la grippe A sur son résultat à environ 100 millions d’euros

Le premier assureur français de personnes, CNP Assurances, chiffre à moins de 100 millions d’euros en année pleine l’impact en cas de pandémie de grippe A(H1N1) sur son résultat avant impôt, a indiqué vendredi son directeur général Gilles Benoist lors d’une conférence de presse.

Pour M. Benoist, ce n’est qu’un “petit morceau de résultat qui pourrait être menacé”.

Pour réaliser ces estimations, CNP s’est basé sur les hypothèses communiquées par le gouvernement, a précisé le directeur général. CNP a mené une réflexion sur l’ensemble des conséquences d’une pandémie, depuis l’absentéisme au sein de la société jusqu’à l’impact sur les marchés financiers, en passant par un ralentissement de la collecte.

Quant aux conséquences d’une éventuelle augmentation des décès consécutive à la pandémie, le directeur général adjoint Gérard Ménéroud a expliqué que l’éventuelle augmentation des prestations sur les contrats d’assurance vie serait globalement compensée par l’impact sur les rentes.

AFP


Laissez votre avis