Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

situs idn poker terbesar di Indonesia.

List website idn poker terbaik.

Situs agen slot terpercaya dan resmi



Débrayage pour les salariés d’Axa à Montauban

Les salariés du site d’Axa à Montauban entamaient ce lundi un nouveau débrayage pour protester contre le déménagement de leur activité vers un nouveau site implanté à l’entrée de Toulouse.

Pour la deuxième fois en moins d’un mois, une cinquantaine de salariés d’Axa Montauban ont protesté, lundi, contre la fermeture annoncée de leur site. Il s’agissait d’un débrayage de quelques heures contre le projet de la compagnie d’assurance qui prévoit de regrouper tout le personnel de la région sur un seul et unique site, à Balma, au Nord Ouest de Toulouse. « Le problème, si on nous regroupe sur Toulouse, c’est le temps de trajet. A l’heure actuelle, il est en moyenne de 30 minutes aller-retour. Si nous déménageons sur le nouveau site, il sera doublé, voire quadruplé pour ceux qui empruntent les transports en commun. Une augmentation du temps de trajet, c’est une hausse des risques d’accidents, une plus grande fatigue, du stress supplémentaire ce qui peut déteindre sur la vie familiale » martèle Daniel Crusberg de Force ouvrière (FO).

« Nous dénonçons en outre la poursuite d’une stratégie purement économique voire totalement idéologique qui consiste à externaliser de plus en plus d’activités de la part d’Axa. Regrouper les 3 sites toulousains à Balma permet à Axa de réaliser une économie de plus de 840 000 euros, notamment sur les frais de fonctionnement des sites. Cette économie n’est plus que de 500 000 euros si la maison mère décide de maintenir, voire de transférer de l’activité sur Montauban, tout en conservant l’idée du projet de Balma. Soit un différentiel de presque 400 000 euros, ce qui est dérisoire pour une entreprise comme Axa » ajoute Daniel Crusberg. La question du maintien de l’emploi se pose également.

De son côté la direction d’Axa France assure qu’aucun licenciement ne sera effectué dans le cadre de ce déménagement. « Il n’y aura pas de suppressions de postes. Nous garantissons l’employabilité de tous les salariés du site de Montauban. Pour les métiers en déclin dans des domaines tels que l’assurance emprunteur, nous allons proposer à tous les collaborateurs de nouveaux postes vers de nouveaux métiers. » assure Serge Morelli Directeur des ressources humaines chez Axa France.

« Quant à la problématique du transport, nous sommes parfaitement conscients que ce déménagement est de nature à modifier le temps de trajet de nos collaborateurs de Montauban. C’est pourquoi nous tiendrons compte de toutes les situations individuelles en mettant en place des mesures spécifiques d’aménagement du temps de travail, d’abonnement autoroutier… » poursuit Serge Morelli.

Mardi, le projet final sera soumis à la consultation et au vote du comité central d’entreprise (CCE). Dans le cas où il serait adopté par le CCE, une nouvelle réunion syndicale aura lieu vendredi pour décider de la poursuite ou non du mouvement.


Laissez votre avis

judi togel