Grippe H1N1 : les centres de vaccination seront ouverts 7 jours sur 7 dès ce week-end

Le Premier ministre François Fillon a annoncé que les centres de vaccination seront ouverts 7 jours sur 7 dès ce week-end pour faire face à l’afflux massif de personnes désireuses de se faire vacciner contre la grippe A.

Le démarrage de la campagne de vaccination avait été très poussif au début du mois de novembre. Mais depuis les multiples interventions de la ministre de la Santé dans les médias sur le caractère indispensable de la vaccination, les centres ne désemplissent plus. La plupart d’entre eux se retrouvent débordés, principalement en zone urbaine. Par conséquent le Premier ministre, François Fillon a décidé d’élargir les périodes d’ouvertures des quelques 1.200 centres répartis sur le territoire. Il suit les recommandations de Nicolas Sarkozy qui avait demandé à ce que « un maximum de centres de vaccination soient ouverts et qu’il y ait une amplitude horaire maximale pour tous ceux qui souhaitent se faire vacciner. »

C’est pourquoi, à partir de cette fin de semaine ils seront ouverts du lundi au samedi de 8h à 22h ainsi que le dimanche dans les grandes villes. Cette décision intervient alors que « nous allons dans les prochains jours (…) avoir à vacciner 12 millions de personnes. C’est un travail considérable, une situation exceptionnelle, la plus grosse entreprise de santé publique que nous ayons jamais organisée! Il est compréhensible dans cette situation qu’il y ait des tensions » souligne François Fillon.

En revanche, les médecins libéraux n’ont toujours pas obtenu l’autorisation de vacciner leurs patients dans leur cabinet. A la sortie d’une réunion interministérielle qui se tenait hier à Matignon, le Premier ministre avance des raisons logistiques à cette décision. « Les vaccins sont multidoses, ils ne peuvent pas être répartis dans n’importe quelles conditions. »

Rappelons que pour faire face, une partie du Service santé des armées (SSA) sera mobilisée ainsi que des bénévoles provenant d’associations diverses. La Croix Rouge et la Protection civile mettent à la disposition du gouvernement 60.000 personnes pour aider les personnels de santé déjà mobilisés.


Laissez votre avis