Les assureurs toujours en déficit d’image

Carrefour vient de sortir un sondage commandé à l’IFOP sur les Français et l’assurance. Les questions posées à un échantillon de 959 personnes tournent autour de trois thèmes : les relations avec les assureurs, les critères de choix d’un assureur et les nouveaux comportements face à la crise. Dans l’ensemble, les résultats montrent que l’image des assureurs reste plutôt négative auprès des Français.

Premier constat, 78% des sondés estiment que les assurances n’ont « pas ou peu » fait d’efforts pour s’adapter ou se rapprocher des nouveaux besoins des consommateurs. Un chiffre qui place les assureurs loin derrière les constructeurs automobiles (52%) qui ont certainement bénéficié de l’effet prime à la casse.

Malgré cela les Français ne semblent pas prêts à quitter leur assureur pour aller voir la concurrence. Seuls 4% d’entre eux affirment avoir l’intention de changer d’assureur dans l’immédiat pour leur contrat habitation et 5% pour leur contrat automobile. Plus de 8 sondés sur 10 envisagent même de maintenir leur niveau de dépenses voire de l’augmenter pour leur assurance dans les prochains mois.

Parmi les motifs incitant les français à signer un contrat avec un assureur, la qualité des prestations arrive en tête des réponses pour 93% des sondés, juste devant le prix et la clarté des contrats. La relation avec le conseiller n’arrive qu’en sixième position.

Malgré tout, les assureurs souffrent d’un déficit d’image auprès des Français. 81% d’entre eux regrettent le manque de clarté des contrats et des explications de leurs conseillers. Ils sont en outre près de 3 sur 4 à trouver que les assureurs ne sont pas assez à leur écoute et cherchent plus à leur vendre de nouveaux produits. 65% des sondés ont également l’impression de payer plusieurs fois pour la même chose. Enfin, plus d’un Français sur deux considèrent qu’ils ne sont qu’un simple numéro pour leur assureur. En résumé ,ce sondage tend à montrer que les Français restent attachés à leur compagnie d’assurance même s’ils ne l’apprécient pas et si elle leur apparaît éloignée de leurs préoccupations quotidiennes.


Laissez votre avis