Objectifs : Munich Re opimiste pour la suite de l’année 2009

Logo Le numéro un mondial de la réassurance, l’allemand Munich Re, a légèrement relevé mardi son objectif 2009 d’entrées de primes brutes, après un deuxième trimestre meilleur qu’attendu.

Le groupe s’attend désormais à des entrées de primes brutes comprises entre 40 et 42 milliards d’euros, contre une fourchette de 39 à 41 milliards jusque là, selon un communiqué. Munich Re, qui profite d’une progression dans le segment de réassurance vie et santé, avait déjà relevé sa prévision en mai, à l’occasion de la présentation du bilan du premier trimestre. Il a cependant prévenu qu’en raison de la crise, toute prévision restait entourée d’un haut degré “d’incertitude”.

Au deuxième trimestre, le réassureur a vu son bénéfice net part du groupe grimper de 14% sur un an à 691 millions d’euros, faisant ainsi bien mieux que les attentes des analystes qui misaient sur un chiffre stable de 606 millions. Ses entrées de primes brutes ont elles augmenté de 14,6% à 10,3 milliards, là aussi supérieures aux prévisions récoltées par Dow Jones Newswires de 9,8
milliards.

“Les conséquences de la crise financière sont limitées pour le groupe Munich Re”, s’est félicité son patron Nikolaus von Bomhard, cité dans le communiqué. Le réassureur est d’ailleurs parvenu à réduire nettement ses dépréciations nettes au deuxième trimestre, à -125 millions d’euros, contre encore -660 millions un an plus tôt en raison de son porte-feuille d’actions.

A 7H24 GMT, Munich Re progressait de 0,12% de 104,84 euros à la Bourse de Francfort, alors que le Dax perdait 0,42% à la même heure.

AFP


Laissez votre avis