Paris lance une campagne pour le dépistage gratuit du cancer du sein

La mairie de Paris présentait lundi 5 octobre ses « actions de mobilisations sociales, de proximité et de solidarité » destinées à inciter les parisiennes âgées de 50 à 74 ans à effectuer un dépistage du cancer du sein. Un acte médical pris en charge à 100%.

Chaque année, plus de 42 000 femmes en France sont affectées par le cancer du sein et l’on dénombre 250 décès pour la seule ville de Paris. Une mortalité qui tend à se réduire avec un taux de survie de 80% à 5 ans, mais il n’en reste pas moins que le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer chez les femmes. Pourtant, un dépistage précoce permet de réduire de manière encore plus significative le risque de mortalité.

C’est pourquoi la mairie de Paris a décidé lundi 5 octobre de lancer une campagne de dépistage à l’attention des femmes âgées de 50 à 74 ans, premières victimes de cette maladie. Prise en charge à 100%, la mammographie est proposée tous les deux ans aux femmes de plus de 50 ans. Malgré tout et même si le nombre de mammographies effectuées a augmenté en 2008 (+5,7%), seules 24,1% des femmes ciblées profitent chaque année de cette campagne gratuite de dépistage.

Pour toucher un maximum de femmes, la mairie de Paris a prévu de lancer une vaste campagne de communication via des « actions de mobilisations sociales, de proximité et de solidarité. » Des messages seront déployés sur les panneaux d’affichage de la mairie, et quelques 400 boulangers seront mobilisés pour distribuer gratuitement des baguettes de pain un peu partout dans la ville. La municipalité vise essentiellement les femmes des quartiers populaires qui bien souvent hésite à se rendre dans un centre de dépistage. Au total, ce sont plus de 330 000 parisiennes qui sont concernées par cette campagne de sensibilisation et de dépistage.


Laissez votre avis