Plan anti-cancer II : les principales annonces pour le secteur de l’assurance

Le Président de la République tenait ce matin un discours sur le plan anti-cancer deuxième du nom, après celui de Jacques Chirac en 2003. A Marseille, Nicolas Sarkozy a annoncé les principaux axes de ce plan qui doit s’échelonner de 2009 à 2013.

Tout d’abord et sans surprise, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté d’augmenter le prix des cigarettes de 6% en 2010, tout en rejetant l’idée de la vente de tabac sur Internet. Il souhaite en outre renforcer la politique d’aide au sevrage tabagique. Ainsi le forfait mis en place en 2007 permettant de rembourser, à hauteur 50 euros par an, certains substituts nicotiniques sera renforcé. Dès 2010, L’Assurance maladie prendra 150 euros à sa charge pour les femmes enceintes et les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU).

Le chef de l’État souhaite également une modification la prise en charge des Affections de longue durée (ALD). Il compte suivre l’avis de la Haute autorité de santé qui propose de ne renouveler l’ALD cancer, au-delà de la durée initiale de cinq ans, que lorsqu’il y a nécessité de poursuite d’une thérapeutique lourde ou de prise en charge de séquelles liées à la maladie ou au traitement.

Enfin, Nicolas Sarkozy veut faciliter l’accès pour les personnes touchées par les cancers aux assurances nécessaires pour le crédit immobilier, à la consommation ou encore professionnel. « Je ne peux pas accepter cette réalité que le malade, en plus de sa maladie, ne puisse faire aucun projet. Déjà, on est malade, déjà on doit faire preuve de plus de courage que tous les autres, et, en plus, on vous dit que votre maison va vous coûter deux à cinq fois plus cher » s’est indigné le chef de l’État. Il invite ainsi fortement les signataires de la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a renouveler cette dernière pour l’année 2010. Cette convention facilite l’accès aux assurances-emprunteurs pour les personnes qui sont sorties de maladie.

Le Président de la République table sur un budget de 732 millions d’euros pour son plan anti-cancer sur la période 2009 à 2013.


Laissez votre avis