Sponsoring Voile / Atlantique Nord : Banque Populaire devance Groupama

Crédit : B.STICHELBAUTLe maxi trimaran Banque Populaire V a battu le record de la traversée de l’Atlantique Nord détenu jusqu’alors par Groupama 3, lui-même en course ce week-end pour améliorer le précédent record. Même en terme d’image, c’est bien le banquier qui a devancé l’assureur.

Alors que les Français se démenaient sur les routes pendant un week-end de chassé-croisé exceptionnel, deux navigateurs, et leurs équipages, en décousaient sur la route bien large de l’Atlantique Nord. Et le bouchon n’était pas loin.

Le vainqueur de cette course qui n’en était pas une est Pascal Bidégorry, skipper de Banque Populaire V, un majestueux trimaran long de 40 mètres et large de 23. Lui et son équipage ont battu deux records en parcourant plus de 900 miles nautiques en 24 heures et en reliant New-York au cap Lizard, à la pointe sud de l’Angleterre en 3 jours, 15 heures, 25 minutes et 48 secondes selon un communiqué officiel.

Ce record était jusqu’alors détenu par Franck Cammas, skipper de Groupama 3. Le maxi trimaran de l’assureur est plus ancien et un peu plus court mais également réussi un très belle performance en franchissant la ligne virtuelle d’arrivée 3 jours, 18 heures 12 minutes et 56 secondes après être parti de New-York, améliorant ainsi son précédent record de près de 10 heures.

Très sport, le site officiel du projet voile de Groupama n’a pas hésité à vanter les mérites de son « adversaire » du jour : « il a démontré qu’il était redoutablement rapide aux allures débridées dans la brise (avec plus de vingt cinq nœuds de vent réel) » mais n’en oublie pas la performance de son team : « Au final, Banque Populaire V aura battu Groupama 3 de 2h47 environ, soit 3% sur la traversée de l’Atlantique ! ».

Ce qui est certain, c’est que l’engouement médiatique s’est joué à 12 minutes seulement. Si Groupama 3 avait atteint le cap Lisard en premier, même quelques heures avant que son nouveau record ne tombe, la presse et les médias auraient eu le temps de le fêter. Mais dans ce type d’aventure, ce n’est pas forcément le plus important paraît-il.

Crédit photo : BPCE/Benoit Stichelbaut

Laissez votre avis