Etudiants : Pourquoi est-il si cher de s’assurer ?


A l’heure de la rentrée 2013-2014, les étudiants vont encore devoir mettre la main à la poche. Entre santé et habitation, s’assurer coûte toujours plus cher.

Si le statut précaire de certains étudiants n’est plus une surprise, l’année 2013-2014 risque une nouvelle fois de faire mal au portefeuille des universitaires, notamment en ce qui concerne l’assurance. Entre santé et habitation, le prix moyen des cotisations est encore en augmentation et les modèles existants sont fortement remis en question.

Une Sécu étudiante inefficace ?

L’efficacité du système d’assurance maladie étudiant pose aujourd’hui question. Dans un rapport sur la sécurité sociale daté de septembre dernier, la Cour des comptes critique ouvertement la gestion actuelle de la Sécu étudiante par deux réseaux de mutuelles : La Mutuelle Des Etudiants (LMDE) et le réseau régional de mutuelles emeVia.

Le régime de Sécurité Sociale étudiante est aujourd’hui de 211 euros (contre 207 euros en 2012-2013) pour une couverture considérée comme trop faible. Ainsi, 1,7 million d’étudiants paieront cette année encore leur cotisation auprès de l’un des deux organismes, malgré une qualité de service en matière de remboursement ou de relations avec les assurés régulièrement pointée du doigt par les associations de consommateurs, car jugée insuffisante.

Entre retards de traitement des feuilles de soins, délais de réponse aux courriers trop longs ou impossibilité d’être jointe par téléphone, le modèle ne répond plus aux attentes. La Cour des comptes préconise d’ailleurs la fin de ces cotisations obligatoires (pour tous les étudiants entre 16 et 28 ans scolarisés dans un établissement d’enseignement supérieur), afin de permettre de faire 69M d’euros d’économie à la CPAM (Caisse primaire d’’assurance maladie).

Accès aux soins trop cher

Selon un récent sondage de l’Institut CSA, au cours des 6 derniers mois de l’année 2013, 17,4% des étudiants ont déclaré avoir renoncé à des soins pour des raisons financières. “Si une complémentaire santé étudiante est trop chère, il faut vérifier si celle des parents ne peux pas continuer à vous prendre en charge”, explique Olivier Gayraud, chargé de mission pour l’association de défense des consommateurs CLCV.

En effet, l’accès aux soins pour les étudiants est encore trop cher et pour les universitaires ayant la chance d’avoir une assurance complémentaire, ces derniers ne sont pas épargnés. La LMDE qui gère la couverture complémentaire de 320.000 adhérents (en plus de la Sécurité Sociale de plus de 900.000 étudiants), s’est dite contrainte d’augmenter les tarifs de ses complémentaires pour la rentrée 2013-2014.

“Il ne faut pas que se limiter au prix mais s’attarder aussi sur les garanties et le remboursement des dépenses courantes comme l’optique et le dentaire”, explique Olivier Gayraud. “Il faut également bien comprendre les pourcentages de remboursement car c’est souvent très flou et variable”, précise-t-il.

La galère des logements étudiants

D’après une récente étude sur le coût de la rentrée étudiante calculé par la Fage (Fédération des associations générales étudiantes), le loyer mensuel d’un étudiant est de 442 euros en moyenne pour la province contre 638 euros en Île-de-France. Si les universitaires consacrent près de la moitié de leur budget au paiement du loyer et des charges, notamment l’assurance habitation, cette dernière devrait elle aussi augmenter de 6,7% en 2013, selon l’Unef (L’Union nationale des étudiants de france).

Au final, les dépenses liées à l’assurance habitation et à la Sécurité sociale étudiante ont subi une augmentation de 35% sur les dix dernières années, de quoi handicaper un peu plus des étudiants déjà en difficulté.


un commentaire sur “Etudiants : Pourquoi est-il si cher de s’assurer ?”

  • John Lee Hooker Vues :

    Parce que c'est une necessite que les compagnies d'assurances utilise pour s'enrichir. Ces compagnies ne devraient pas profiter financierement de la mauvaise sante des gens. La source des fonds destines a l'education et la sante doivent faire partie des impots. Un gouvernement est responsable de la sante et de l'education de son peuple parce qu'elles sont les bases pour le bon fonctionnement de l'etre humain. Un peuple en bonne sante et bien eduque, c'est chouette.

Laissez votre avis