Vidéo : Comment bien se faire rembourser ses lunettes?


Les opticiens qui proposent des réductions sont légions et pourtant, les lunettes reviennent souvent très chères aux patients. Vous vous demandez comment optimiser vos remboursements.

Ce n’est un secret pour personne. Lorsque vous devez acheter vos lunettes, ça coûte relativement cher… et généralement, la prise en charge par la sécurité sociale est plutôt symbolique.

Les lunettes sont en partie remboursées par la sécurité sociale sur une base du remboursement spécifique. Un remboursement relativement faible vu les prix pratiqués aujourd’hui.

C’est pourquoi, une complémentaire santé est indispensable pour bien se faire rembourser les soins bien sûr, mais également les lunettes.

La Base de remboursement est la suivante :

Pour les verres : la BRSS s’étale entre 2,29 et 24,54 euros en fonction de la correction pour les adultes…

Et entre 12,04 et 66,62 euros pour les moins de 18 ans.

Pour les montures : la BRSS est fixe.
Elle est de 2,84 euros pour les adultes et 30,49 euros pour les moins de 18 ans.

La Sécurité sociale couvre 60% de la BRSS, soit 1,70 euros seulement pour une monture adulte et 5,48 € en moyenne par verre.

Pour la partie complémentaire santé, en fonction du contrat, elle couvrira soit :- les 40% restant pour une garantie à 100% ;- soit un montant doublé ou triplé de la BRSS : 200%, 300%, 600%… Mais cette pratique devrait changer car les assureurs seront amenés à préciser les montants en euros au delà des 100% de la base de remboursement.

Elle peut vous proposer un montant forfaitaire annuel souvent plafonné, appelé forfait optique et indiqué en euros sur le contrat.

Bien évidement, pour être pris en charge, vos soins optiques et le port de lunettes devront êtres prescrits par un médecin…

Voici quelques Conseils …
Privilégiez la couverture forfaitaire qui rembourse généralement mieux que les garanties en pourcentage.

Par ailleurs, faites un devis chez un opticien. Il sera en mesure de vous indiquer le prix et peut-être le montant du remboursement en fonction de votre garantie. Envoyez ensuite ce devis à votre complémentaire santé qui vous précisera les montants de prise en charge complémentaires.


Laissez votre avis