Vidéo : Que faire pour payer moins cher son appareil auditif ?


Les problèmes d’audition touchent plus d’un français sur cinq…
Seulement voilà, nombreux sont ceux qui ne s’équipent pas d’appareils auditifs adaptés. Les raisons : un coût élevé des prothèses et une faible prise en charge par la Sécurité sociale. Un coût qui varie notamment selon le handicap et l’âge du patient.
Contrairement aux idées reçues, les problèmes auditifs ne concernent pas que les seniors. Ils touchent également les jeunes adultes et les enfants.

Que prend en charge la Sécurité sociale ?

La Sécurité sociale prendra en charge l’achat des appareils auditifs ;
les accessoires tels que les piles, la coque et les embouts auriculaires ;
ainsi que les consultations chez l’audioprothésiste.

Par ailleurs, vous devez savoir que, selon l’âge du patient, le taux de remboursement est bien différent :

Pour les moins de 20 ans l’appareil auditif est remboursé à hauteur de 60 % sur la base de la LPP, autrement dit la Liste des Produits et Prestations remboursables et selon la catégorie d’appareillage.

Pour la catégorie A, qui correspond aux anciens appareils analogiques : le montant remboursé est de 900 euros.
Pour les catégories B et C qui correspondent aux appareils intermédiaires : le montant remboursé oscille entre 1 000 et 1 250 euros

Et pour les appareils numériques de dernière génération, la catégorie D, le montant remboursé est quant à lui de 1 400 euros.

En ce qui concerne les frais d’entretien, ils sont pris en charge à 60 % sur la base d’une allocation forfaitaire de 36,59 euros, soit un remboursement annuel de 23,80 euros sur présentation des justificatifs de dépenses.
Enfin sachez que la prise en charge est multipliée par 2 en cas de stéréophonie c’est-à-dire, si les deux oreilles sont touchées.

En ce qui concerne les plus de 20 ans ;
l’appareil auditif est remboursé à hauteur de 60 % sur la base d’un tarif unique de 199,71 euros, soit un remboursement de 129,81 euros tous les 5 ans.

Et les frais d’entretien sont, comme pour les moins de 20 ans, pris en charge à 60 % sur la base d’une allocation forfaitaire de 36,59 euros, soit un remboursement annuel de 23,80 euros sur présentation des justificatifs d’achat.

Voici maintenant un cas particulier : les détenteurs de la Couverture Maladie Universelle (CMU) complémentaire

Les détenteurs de la CMU complémentaire peuvent bénéficier d’un appareil auditif externe entièrement gratuit tous les 2 ans, dans la limite de 443,63 euros. Si l’appareil coûte plus cher, le complément est à la charge du bénéficiaire.
En cas de stéréophonie, le deuxième appareil est pris en charge à 100 % sur une base tarifaire de 199,71


Laissez votre avis