Retraite : “Les jeunes épargnent pendant que les vieux dépensent!”


Le Cercle des Épargnants et le Centre d’Études et de Connaissances sur l’Opinion Publique (Cecop) viennent de révéler les résultats de leur enquête annuelle “les Français, l’épargne et la retraite”. Un baromètre 2014 qui témoigne d’une configuration changeante dans l’hexagone.

En matière de retraite, l’année 2013 a été ponctuée par les innombrables débats qui se sont animés autour de la dernière réforme proposée par le gouvernement Ayrault. Après maints allers-retours entre les deux chambres du Parlement, la réforme a finalement donné naissance à une loi, inscrite au Journal Officiel (JO) le 24 janvier dernier. Parmi les changements notables: hausse progressive des cotisations vieillesse de 0,3 points d’ici à 2017 (taux passé au 1er janvier 2014 de 6,75% à 6,80% pour les salariés, et de 8,40% à 8,45% pour les entreprises), modification des conditions de validation des trimestres supplémentaires, création du compte pénibilité, mais un âge légal de départ inchangé (62 ans).

La réforme 2013 n’a pas freiné l’inquiétude des Français

Au delà de se sentir lassés, les Français sont surtout inquiets. Une anxiété décrite par 67% des sondés de l’enquête, 15% d’entre eux attestant même d’une profonde crainte. Le problème est clairement identifié : les caisses de retraite s’assèchent, il faut trouver un moyen pour assurer leur pérennité. Toutefois, les répondants estiment ne pas détenir la recette miracle et ne semblent pas entrevoir la réforme 2013 comme l’idée salvatrice. 31% récusent toutes les solutions proposées, 25% sont prêt à accepter un nouveau recul de l’âge de la retraite et 24% sont pour le développement de l’épargne retraite.

“Une société à l’envers”

Justement en terme d’épargne retraite, la tendance s’est complètement inversée par rapport à celle que l’on connaissait auparavant. “La société est complètement à l’envers, les jeunes épargnent pendant que les vieux dépensent” ironise Jérôme Jaffré, directeur du Cecop. En effet, 57% des 18-24 ans se déclarent prompts à épargner davantage (contre une moyenne de 35% toutes catégories de populations confondues) alors que 30% des plus de 50 ans (contre une moyenne de 22%) souhaitent puiser davantage dans leurs économies pour maintenir leur ancien niveau de vie et soutenir leur consommation.

L’assurance-vie et le Livret A se disputent les faveurs des Français

Parmi les placements les plus favorisés par les Français pour la sécurité et les avantages qu’ils apportent, ce sont l’assurance-vie (21%), plébiscitée par les plus de 65 ans, et le Livret A (20%), choisi par les moins de 24 ans, qui se livrent une nouvelle fois bataille pour la première marche du podium. Arrivent ensuite le Pel (Plan d’Épargne Logement), l’épargne salariale (Perco – Plan Épargne Retraite Collectif) et le PEA (Plan d’Epargne en Actions). Les nouveaux produits d’épargne créé l’an passé par le Gouvernement (Eurocroissance, Vie-génération, PEA-PME) sont encore méconnus du grand public. Seuls 3 à 4% des sondés témoignent une envie approximative de souscrire à l’un d’eux.


3 commentaires sur

  • Gérard Vues :

    Les vieux dépensent pendant que les jeunes épargnent. j'ai 72 ans et suis à la retraite. j'ai cotisé pendant
    43 ans 1/2. j'ai eu le privilège d'avoir du travail et ayant cotisé pendant tout ce temps je pense que ma retraite est méritée . ( 900 € / mois )

  • […] Le Cercle des Épargnants et le Centre d'Études et de Connaissances sur l'Opinion Publique (Cecop) viennent de révéler les résultats de leur enquête annuelle “les Français, l'épargne et la retraite”. Un baromètre 2014 qui …  […]

  • […] Gardes de News Assurances a réalisé un reportage sur la conférence de presse du Cercle spécial sondage 2014 avec une […]

Laissez votre avis