Vidéo : Comment assurer un camping-car ?


Véhicule de voyage coûteux, un camping-car peut subir de multiples sinistres qui peuvent en ôter l’usage à son propriétaire.

Qu’il s’agisse d’un vol, d’un accident ou d’un incendie, un camping-car est autant exposé aux risques qu’une voiture ou une moto. D’où l’importance de bien l’assurer.
A l’image d’une voiture, un camping-car peut s’assurer au travers de différentes formules ou garanties optionnelles. Ainsi la garantie de base comprend-t-elle la responsabilité civile obligatoire, qui soumet chaque conducteur la réparation de tout dégât matériel et corporel qu’il pourrait causer à autrui.

Un camping-car étant cependant un véhicule coûteux, il est conseillé de bien le protéger en l’assurant prioritairement contre l’incendie mais également contre le vol ou les dégradations. Pour ce faire, une formule « tous risques » existe et comprend en règle générale la responsabilité civile, le vol, l’incendie, le bris de glace, les évènements climatiques, les catastrophes naturelles, les attentats, la garantie dommages corporels du conducteur, les contenus, bagages et effets personnels, la défense et protection juridique, et l’assistance.
Attention, les formules « tous risques » ne sont pas toutes composées des mêmes garanties.

Un détail important à considérer avant de s’engager, le montant des différentes franchises, sommes qui seront imputées aux indemnisations en cas de sinistre. Il arrive cependant que certains assureurs proposent des contrats sans franchise. Bon nombre d’assureurs, en cas de sinistre, proposent un remboursement en valeur de remplacement à neuf.

Pour pouvoir assurer convenablement un camping-car, de nombreux organismes de protection imposent dans leurs contrats que le véhicule soit équipé au minimum d’un système antivol SRA.

Le niveau d’assurance dépend de la garantie souscrite et du niveau d’équipement du véhicule. Un conseil : soyez attentif aux exclusions de votre contrat !

Quant à la territorialité, certaines zones du globe jugées dangereuses peuvent être exclues de toute prise en charge.


Laissez votre avis