Assurance animaux : Promeneurs, randonneurs, VTTistes… attention aux chiens de troupeau !

Que vous soyez amateurs avertis de randonnées ou « promeneurs du dimanche », il est certains endroits où le chien de troupeau est roi ! Il y fait son travail de garde. Il faut le respecter. En cas d’accidents, les maîtres seraient en tort et devraient faire fonctionner leur assurance responsabilité civile.

Afin de protéger, dans certains endroits de France, les troupeaux contre les prédateurs (le loup ou encore l’ours notamment), on fait appel à des chiens réputés pour leurs aptitudes. Parmi eux, notamment, des chiens de montagne des Pyrénées, appelés aussi « Patou ».

« Des études menées dans le Mercantour et le Queyras tendent à prouver que les interactions agressives des chiens de protection envers les promeneurs sont rares, voire exceptionnelles, des plaintes sont déposées chaque année par des personnes effrayées par la présence de ces impressionnants chiens “en liberté” et des cas de morsures sont parfois observés, souvent liés à une méconnaissance des pratiques pastorales et du rôle de ces chiens », rapporte le site gouvernemental sur le loup et le développement durable.

« La présence de chiens de protection dans les alpages peut inquiéter certains randonneurs qui préfèreront alors éviter ces zones », poursuit le site.

Des outils de sensibilisation pour le public

Ainsi, afin de réduire les éventuels incidents entre les chiens de protection et les usagers de l’espace montagnard et rural, des supports d’information ont été créés à destination du grand public.

Ces outils de sensibilisation à destination du grand public sont nombreux et se composent de films, de plaquettes, d’affiches ou encore de panneaux et signalisations disposés à proximité des alpages… On y apprend le rôle de ces chiens, bien entendu, mais surtout des conseils simples et essentiels face à ces chiens : quelle attitude adopter ?, ce qu’il faut faire et ne pas faire en leur présence.

Cela permet, outre une bonne cohabitation de ceux qui souhaitent partager le même espace que ces chiens ou sont amenés à les croiser dans le cadre d’activités de loisirs, de mettre également en valeur le pastoralisme en montagne.

CP : Lubéron (sbonnefond)-Flickr

Laissez votre avis