Dossier : Quelles conditions pour assurer un “jeune” deux roues ?

Cyclomoteurs ou motocyclette, mobylette ou scooters, dès 14 ans, les mineurs ont le droit de conduire des deux-roues de moins de 50 cm3 sans permis. Synonyme de liberté et d’émancipation, il n’en reste pas moins la deuxième cause de mortalité et la première cause de blessures chez les 15-19 ans. Ce risque majeur impacte t-il sur les primes ? Est-ce aux parents de s’assurer ou bien au jeune ? Faut-il être titulaire du BSR ? Petit tour d’horizon des règles officielles à respecter.

Première obligation pour piloter un cyclomoteur: être titulaire du Brevet de Sécurité Routière. Le BSR permet aux jeunes de 14 à 16 ans de conduire un deux roues qui ne dépasse pas les 45 km/h. Ce sésame concerne uniquement les jeunes nés après le 1er janvier 1988. Pour l’obtenir, le jeune reçoit une formation théorique au collège, complétée par 5 heures de pratique assurées par des formateurs qualifiés, en conditions réelles de circulation.
Pas question non plus de rouler cheveux au vent ! Le casque homologué n’est pas une option mais une obligation tant en terme de code de la route que de simple bon sens.

Malgré leurs jeunes âges, les adolescents sont susceptibles de voir leur responsabilité pénale et civile engagée. C’est pourquoi, le deux-roues à moteur de votre enfant doit être assuré au minimum en responsabilité civile pour les dommages causés aux tiers.
Sachez également qu’en cas d’ infractions au Code de la route, le conducteur seul est considéré comme responsable pénalement. En revanche, les parents peuvent répondre des dommages causés par leur enfant à une victime, si celle-ci réclame des dommages et intérêts notamment.

Face au risque encouru, les tarifs pratiqués pour un jeune conducteur inexpérimenté sont nettement plus élèvées (30% plus chères en moyenne) que les primes pour un automobiliste ayant de l’expérience. Dans ce contexte, la compagnie qui assure toute la famille (voiture habitation…) sera la plus à même de vous offrir le meilleur tarif!


Laissez votre avis