Sécurité routière : Sensibiliser les ados aux dangers du cyclomoteur

Une fois leur quatorzième année soufflée, nombreux sont les adolescents à venir quémander à leurs parents un scooter ou une mobylette. L’age légal étant atteint, ils ont légitimement le droit de conduire un cyclomoteur.

S’ils sont souvent bridés et ne peuvent ainsi pas excéder une certaine vitesse, les cyclomoteurs n’en sont pas pour autant sans risques. Encore trop de jeunes périssent sur les routes françaises à la suite de mauvaises chutes ou de comportements dangereux et mal appréhendés. Il est donc important que l’adolescent ait été correctement sensibilisé au préalable et doit surtout avoir obtenu son Brevet de Sécurité Routière (BSR) auprès d’une auto-école. Soit une formation simple et rapide alliant théorie et pratique, à l’image de cours de conduite.

Consulter le dossier pour savoir comment sensibiliser les adolescents aux dangers du cyclomoteur.

En partenariat avec Assureurs Prévention


Laissez votre avis