Assurance Auto : Comment bénéficier du « super-bonus » 65% de la Matmut ?

Le « super-bonus » de la Matmut permet de faire évoluer le bonus réglementaire au-delà de 50%. Pouvant atteindre un maximum de 65%, cette offre auto est soumise à certaines conditions.

Depuis quelques jours, les deux comiques Chevalier et Laspalès n’en finissent plus de décoller à bord de leur fusée (Voir la vidéo en fin d’article). La raison, le dernier spot publicitaire de la Matmut qui vante les mérites d’un « super-bonus » : un bonus allant jusqu’à 65%. Mais pour bénéficier de cet avantage, il y a certaines conditions à respecter.

D’après le Code des assurances, les offres automobiles sont régies par le CRM (Coefficient Réduction-Majoration) plus communément appelé Bonus/Malus. C’est un coefficient multiplicateur que l’on applique aux primes d’assurance, et le bonus ne peut pas aller au-delà de 50%. La Matmut propose alors à ses assurés de poursuivre l’augmentation du coefficient à hauteur de 65 %.

Une conduite irréprochable

La première condition pour bénéficier de cette offre est d’avoir déjà un bonus de 50 %. Pour atteindre ce niveau, il faut être assuré depuis 13 ans sans accident responsable. Ensuite, le « super-bonus » Matmut vient s’ajouter à votre bonus et le fait grimper positivement, de 3 à 4% par an.

50 % de bonus sans sinistre responsable depuis :

1 an  – 53 %
2 ans – 56 %
3 ans – 60 %
4 ans – 62 %
5 ans – 64 %
6 ans – 65 %

Au final, le « super-bonus » Matmut pourra être obtenu au bout de 6 ans, c’est à dire après 18 années de conduite parfaite (même en présence de sinistres non responsables comme le vol, ou le bris de glaces …). Même si cette offre vertueuse n’est pas nouvelle (elle existe depuis 2005), elle présente un réel avantage tarifaire en « Usage Actif » (Déplacements privés – Trajets travail) ou « Sérénité » (Déplacements privés), soit près de 30% de réduction supplémentaire sur la cotisation annuelle.

Le « super-bonus » permet bien évidement de fidéliser la clientèle. Les bons conducteurs bénéficient d’un cumul possible avec d’autres avantages tarifaires ( des réductions liées à l’âge du véhicule par exemple) et d’une pénalisation moins lourde en cas de sinistre responsable. Attention toutefois, ce bonus s’applique automatiquement aux véhicules « 2 et 4 roues » des particuliers, à l’exception des voiturettes, cyclomoteurs et quads.


Laissez votre avis