Dépendance : Nicolas Sarkozy est pressé de s’attaquer à l’indemnisation de la perte d’autonomie

Lors de son discours hier soir sur France2, le Président de la République Nicolas Sarkozy a affirmé son intention de s’attaquer rapidement au sujet de la dépendance, une fois que la réforme des retraites serait bouclée.

C’est face à David Pujadas que Nicolas Sarkozy s’est exprimé hier soir, notamment à propos du volet des retraites, sujet au centre des débats depuis quelques mois. Le Président de la République a confirmé que le ministre Eric Woerth mènera jusqu’à son terme cette réforme qui sera adopté aujourd’hui en Conseil des ministres. Selon le chef de l’État, le 6 septembre prochain, le projet de loi sera examiné en séance publique et le texte devrait être bouclé et adopté en octobre prochain.

Toujours sur le sujet des retraites, Nicolas Sarkozy s’est dit très attentif à trois chantiers très importants, les carrières longues, les personnes polypensionneés et les seniors. Et à propos de ces derniers, le chef de l’État s’est montré plutôt pressé de s’occuper dans un avenir proche du sujet de la dépendance. En effet, Nicolas Sarkozy entend réformer l’indemnisation de la dépendance, un sujet de plus en plus sensible qui préoccupe l’ensemble du pays.

La création d’un « 5e risque » de protection sociale est au cœur du débat, un sujet urgent, puisque selon le président de la république « 20 % des personnes âgées dépendantes peuvent financer leur maison de retraite ». Actuellement, la perte d’autonomie touche 1 million de personnes handicapées et autant de personnes âgées. D’ici à 2015, la France comptera 2 millions de personnes de plus de 85 ans contre 1,3 million aujourd’hui. Le financement obligatoire de la dépendance sera le prochain sujet crucial pour le gouvernement comme pour les assureurs.

L’entretien intégrale du président de la République


Laissez votre avis