RSI : Un pâtissier risque un recouvrement pour 22 centimes

Un pâtissier retraité de l’Hérault est menacé d’une procédure de recouvrement par le Régime social des indépendants pour 22 centimes d’euros. 

Jean-Louis Micalet tombe croit rêver quand, le 20 août, il trouve un courrier de relance du Régime social des indépendants (RSI), dans sa boîte aux lettres lui réclamant le remboursement de la somme de 0,22 euro, “versée à tort“, indique le Midi Libre.

Vous n’avez pas souhaité utiliser les voies de recours proposées dans ce courrier, est-il écrit. Sans règlement de votre part, nous serions dans l’obligation d’engager une procédure de recouvrement“, menace le courrier.

Jean-Louis Micalet trouve la situation absurde et sans se départir de son humour il assure au Midi LibreJe n’ai pas reçu ce premier courrier, explique l’ancien pâtissier sinon, j’aurai payé… en échelonnant la dette.”  Il ajoute, “envoyer ce courrier coûte plus cher que 0,22 € !

Côté RSI, les interlocuteurs explique le courrier de la sorte : “on gère un système d’assurance-maladie pour le compte de la Sécurité sociale et on se doit de récupérer ces sommes payées à tort qui, multipliées par des millions d’assurés, peuvent être élevées“.


Laissez votre avis