Assurance Auto : Les cas particuliers du Bonus Malus – Les professionnels

Certaines professions -comme les taxis, les infirmiers et les VRP par exemple – se servent de leur véhicule dans le cadre de leur activité professionnelle.
Conducteurs expérimentés, ils parcourent également beaucoup plus de kilomètres que les particuliers chaque année.
Cette particularité est prise en compte par le code des assurances (Art. A.121-1) qui parle d’usage « tournées » ou de garantie « tous déplacements ».
Les évolutions sont plus fortes pour les bonus (7% par an) et moins élevées pour les malus (20% par sinistre responsable).
En neuf années, un assuré en « usage tournées » atteint 50% de bonus quand il faut treize ans sans accidents responsables à un particulier pour y parvenir.


Laissez votre avis

judi togel