Assurance entrepreneur : le RSI tente d’apporter des solutions aux critiques du médiateur de la République

Le 1er juin dernier, le médiateur de la République relevait de nombreux dysfonctionnements au sein du régime social des indépendants (RSI) en charge de la protection sociale des chefs d’entreprises indépendants et de leurs ayant droits. Le RSI a décidé de réagir à travers la mise en place de plusieurs mesures.

« Double appel de cotisations », « prélèvements postérieurs à la cessation d’activité », « avis de trop-perçus fictifs », les bourdes techniques du RSI constatées par le médiateur de la République sont légions. Environ 6% des cotisants, soit 100.000 assurés sont concernés par ces dysfonctionnements du régime de protection sociale des indépendants. Des dysfonctionnements principalement liés « à la mise en place de l’interlocuteur social unique le 1er janvier 2008 » selon un communiqué du RSI.

Ce dernier a d’ailleurs décidé de réagir et propose plusieurs solutions pour pallier ces difficultés rencontrées par ses cotisants :
– Un échelonnement systématique des délais de paiements sans appliquer aucune pénalité de retard en cas de problèmes de cotisation lié à l’ISU.
– La mise à disposition d’un module de contact accessible sur les site internet du RSI et des Urssaf, permettant aux assurés de poser leurs questions.
– La mise en ligne sur le site internet du RSI, d’une rubrique « questions-réponses » répondant aux interrogations les plus fréquentes des assurés.
– La mise en place d’une commission tripartite RSI/Acoss/Conseil supérieur de l’Ordre des experts comptables chargée d’identifier et de résoudre les cas difficiles.

Le RSI prévoit en outre l’installation d’une plateforme téléphonique, dès juillet prochain, pour recevoir les réclamations des assurés et traiter leurs demandes.


2 commentaires sur

  • alexei Vues :

    Le RSI est une honte ! Impossible de dialoguer, et ils sont intouchables ! Si il vous disent que 2+3 = 7, eh bien il faut prendre un avocat pour leur faire comprendre que ça fait 5 ! Cet organisme est un scandale pour la France…

  • serge Vues :

    Le RSI continue dans l'autisme. Traitement d'un dossier de demande de retraite: "3mois" pour transmettre a la CRAM le dossier pour validation et ceci avec interventions multiples dont lettre recommandée,Plateforme téléphonique ou gestionnaire de compte injoignables téléphoniquement.__Que de progres à faire, encore faut il le vouloir.

Laissez votre avis