Téléphone portable, voyage, les assurances sont-elles transparentes ?

Toujours dotés de nombreuses exclusions de garanties, les contrats d’assurances affinitaires doivent encore améliorer leur transparence, tout comme les assurances voyages et les contrats d’assistance automobile.

Pointées du doigt depuis quelques mois car soupçonnées d’abuser les consommateurs, les assurances accessoires, aussi appelées assurances affinitaires, sont toujours dans le collimateur des autorités. Ainsi, les contrats vendus avec des produits nomades (téléphones mobiles, tablettes) ainsi que les contrats d’assurance voyage ou d’assistance automobile ont fait l’objet d’un récent contrôle.

Dans son rapport daté du début du mois d’août 2013, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), indique avoir vérifié l’information précontractuelle délivrée par ces contrats, leurs principales caractéristiques et surtout la liberté de choix du consommateur.

“Il s’agissait également de contrôler la documentation commerciale et la mise à disposition d’un numéro non surtaxé, et de détecter d’éventuelles clauses abusives”, précise le document. Sur 218 établissements contrôlés, la DGCCRF a délivré 32 avertissements, 1 procès-verbal et 1 injonction.

Encore des difficultés d’information

Considérées comme “trop chères, difficiles à résilier, et trompeuses pour les clients” par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, ces assurances connaissent encore des difficulté de transparence. Les enquêteurs de la DGCCRF soulignent notamment “la difficulté d’obtenir, pour le consommateur, une information précontractuelle de qualité compte tenu des modalités de commercialisation de ces contrats”.

La répression des fraudes précise enfin que les contrats du champ de l’enquête comportent encore un nombre important d’exclusions de garanties, limitant largement la portée des garanties offertes. Afin de renforcer le pouvoir des consommateurs face à ces pratiques, le projet de loi sur la consommation, instigué par Benoit Hamon et voté dernièrement au Sénat, devrait permettre très prochainement de résilier à tout moment son contrat d’assurance, y compris pour les assurances affinitaires.

News Assurances vous propose également de regarder son enquête vidéo sur les extensions de garanties, ces assurances qui jettent le trouble.


Laissez votre avis