Affaire Mediator : 86% des demandes d’indemnisation rejetées

Selon une information publiée par Le Parisien, 86% des demandes d’indemnisation des victimes de l’affaire Mediator ont été jugées irrecevables. La commission d’experts missionnée pour les examiner a rejeté 712 dossiers sur 831.

Période noire pour les victimes présumées du Médiator. Les experts de l’Oniam (Office national de l’indemnisation des accidents médicaux) viennent de juger irrecevables 86% des demandes de dédommagement déposées. Soit 712 dossiers sur 831 passés à la trappe. En guise de justification, un porte-parole a brièvement expliqué que tout lien établi entre le médicament assassin et l’apparition d’une maladie reconnue ne révélait à chaque fois qu’une incapacité de l’ordre de 5 à 10%. Un résultat apparemment insuffisant pour incriminer le Mediator et ouvrir droit à une indemnisation.

Selon quelques accusateurs, telles que notamment le Dr Irène Frachon, révélatrice de ce scandale médical, le laboratoire Servier, producteur du Mediator, ferait pression sur les experts. Aucune valeur n’a pour l’instant été accordée à ces accusations, l’heure est encore trop prématurée pour établir un lien de causalité. Sur 7.000 dossiers déposés depuis septembre 2011, seuls 831 ont été pour l’instant traités. Soit 6.169 demandes restantes à examiner.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s’est cependant indignée ce matin, mercredi 3 octobre, au micro de l’AFP : “Ne nous trompons pas de cible et d’enjeu le médiator a été mal utilisé, mal commercialisé il y a eu des mensonges et c’est le laboratoire qui, est en première ligne, c’est le laboratoire qui est responsable et c’est le laboratoire qui à la fin du processus devra assumer ses responsabilités

Rappelons que le Mediator, médicament (coupe-faim, notamment pour les diabétiques en surcharge pondérale) a été prescrit à des millions de personnes de 1976 à 2009 (date de son retrait sur le marché pharmaceutique), le Mediator pourrait avoir fait de 500 à 2.000 morts, selon des rapports officiels

A lire également :

– Santé : Procès Médiator reporté, les victimes voulaient accéléré l’indemnisation
– Santé / Médiator : La surveillance des médicaments renforcée en Europe


Laissez votre avis