Arnaque / Justice : Un courtier anglais condamné pour exercice illégal de la profession d’assureur

Un courtier anglais vient d'être condamné à une année de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende pour tentative d'escroquerie et exercice illégal de la profession d'assureur. Installé à Sigogne (Charente), l'homme avait notamment réclamé 1Md de dollars à une banque en utilisant notamment un faux document Swift.

Un courtier anglais vient d’être condamné à une année de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende pour tentative d’escroquerie et exercice illégal de la profession d’assureur. Installé à Sigogne (Charente), l’homme avait notamment réclamé 1Md de dollars à une banque en utilisant notamment un faux document Swift.

Les colonnes de la Charente Libre rapportent aujourd’hui la condamnation d’un courtier anglais installé à Sigogne. Le tribunal correctionnel d’Angoulême vient de rendre son verdict : un an de prison avec sursis et à 5.000 euros d’amende pour tentative d’escroquerie et exercice illégal de la profession d’assureur.

Les fait remontent à 2007, Daniel Terry tente alors de se faire remettre 1Md de dollars par la banque HSBC de Cognac avec un faux document bancaire Swift (document permettant des transactions bancaires sécurisées). L’homme, âgé de 39 ans et domicilié en Suisse a tenté de spolier l’établissement bancaire cognaçais en assurant lors de sa défense qu’il était simplement venu vérifier l’authenticité du document. Les employés de HSBC affirment de leur côté que Daniel Terry réclamait une ligne de crédit d’1Md de dollars garanti par la Banque centrale vénézuélienne.

En ce qui concerne sa fausse activité de courtier, Daniel Terry est soupçonné d’avoir établi une société d’assurance sans l’aval obligatoire du Comité des assurances. L’homme avouera également lors de son procès avoir mis huit sociétés financières en faillite.

Sources : La Charente Libre


Laissez votre avis