Un courtier d’assurance arlésien interdit d’activité

Madame Vilar da Lomba Meneses dirigeant un cabinet de courtage à Arles ne peut plus exercer dans l’assurance afin de préserver sa clientèle.

L’ACPR, le gendarme des banques et assurances, a fait savoir qu’il interdisait d’activité  Madame Vilar da Lomba Meneses, courtier situé à Arles en jugeant que les intérêts de ses clients étaient compromis.

L’autorité de contrôle a constaté que le courtier d’assurance encaissait des primes d’assurances à ses clients sans jamais les reverser aux compagnies d’assurances qui couvrent au final le risque.

Les primes ont été utilisées pour payer les charges du cabinet. De fait, de nombreux clients ont été résiliés par les assureurs pour défaut de paiement sans qu’ils sachent pourquoi.

En outre les agents ont constaté que le courtier avait établi dans deux dossiers des documents attestant de l’existence d’une garantie d’assurance alors qu’elles n’existaient pas. Enfin, ils ont noté une désorganisation notable dans la comptabilité du courtier.


Laissez votre avis