Escroquerie : 8 mois d’emprisonnement pour fraude à l’Assurance maladie

Une habitante du Lot-et-Garonne vient d’écoper de 8 mois de prison avec sursis pour escroquerie à l’Assurance maladie. Fomentant un faux cambriolage (avec agression) du poids lourd qu’elle conduisait, la condamnée de 46 ans a extorqué plus de 15.000 euros à sa CPAM, simulant à l’issu du “vol” un choc post-traumatique 11 mois durant.

Les traqueurs de fraudes à l’Assurance maladie se montrent de plus en plus méticuleux. Si Mme F. a réussi à berner sa CPAM pendant plus de 11 mois, sa supercherie a finalement été déjouée par les chasseurs de resquilleurs. Jugée par le Tribunal de Grande Instance d’Agen où elle comparaissait, elle a été condamnée hier, mercredi 3 octobre, à 8 ans de prison avec sursis. Une peine judiciaire à laquelle s’est ajoutée l’obligation de rembourser la totalité de l’argent perçu frauduleusement de l’Assurance maladie, soit 15.000 euros.

L’escroquerie

Mme F. 46 ans, est chauffeur routier de profession. A la fin du mois d’Octobre 2009, elle assure un transport de meubles pour l’un des clients de la société qui l’emploie. Avec l’aide de ses proches, elle dérobe la marchandise mobilière. Elle porte plainte dans la foulée en mentionnant un “vol avec agression”. Se disant profondément choquée par l’évènement, elle fait renouveler à 12 reprises son arrêt de travail. Elle perçoit de l’Assurance maladie une compensation pour le traumatisme en plus de ses indemnités. Soit un montant total de 15.000 euros.

Déjà connue des services de polices, la condamnée avait déjà été inculpée pour transport de stupéfiants entre l’Espagne et la France. Plaidant l’innocence, elle a affirmé être manipulée par son mari toxicomane, déjà incarcéré.

A lire également :

– Assurance maladie : La fraude à la Sécu en hausse de 22M d’euros en 2011
– Fraudes/Escroquerie ; Les assurés de plus en plus créatifs
– Fraudes à l’assurance : Les risques


Laissez votre avis