Fraude / Sécu : Deux infirmières du Val-de-Marne condamnées

Deux infirmières libérales soupçonnées d’avoir escroqué la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne, ont été condamnées à des peines de 15 mois de prison avec sursis vendredi dernier. Le préjudice est estimé à 800.000 euros.

Emmanuelle B., 50 ans, et Claudine L., 62 ans, étaient mises en cause pour des faits d’escroquerie, de travail dissimulé et d’exercice illégal de leur profession entre 2008 et 2011.

En toute illégalité, les infirmières auraient accompli à deux une moyenne de 103 actes par jour, précise l’AFP. Des surfacturations ou des facturations d’actes non réalisés étaient également reprochées aux deux infirmières condamnées vendredi dernier par le tribunal correctionnel de Créteil.

Toujours selon l’AFP, Ces dernières devront solidairement s’acquitter d’une somme de 501.023 euros au titre des dommages et intérêts, mais aucune interdiction professionnelle n’a été prononcée à leur encontre. Il était notamment reproché à Emmanuelle B. d’avoir salarié Claudine L. alors que la législation interdit à une infirmière libérale de salarier une autre infirmière libérale.


Laissez votre avis

judi togel