Grippe A : les laboratoires pharmaceutiques indemnisés par l’État

En raison de l’annulation des commandes de vaccins contre la grippe A, l’État français devra indemniser les laboratoires pharmaceutiques concernés. Selon le Figaro, la facture pourrait s’élever à plusieurs centaines de millions d’euros.

Le passage de la grippe A aura coûté très cher à l’État français. Le ministère de la Santé avait commandé la bagatelle de 160 millions de doses pour l’ensemble de la population. Puis, il avait finalement annulé une partie de sa commande, soit 46 millions de doses. Aujourd’hui, les trois laboratoires qui ont fourni les vaccins demande une indemnisation en raison de la rupture de contrat.

D’après les informations du Figaro, un accord a été trouvé entre l’État et les laboratoires Sanofi-Aventis et Novartis. Le premier touchera 2M d’euros pour les 2 millions de doses finalement annulées. Novartis percevra quant à lui 10,5M d’euros pour 7 millions de doses. Le vrai point d’achoppement concerne GlaxoSmithKline (GSK).

Le laboratoire anglais réclame 233M d’euros pour 41 millions de vaccins commandés et annulés. Un chiffre qui se rapproche de ceux déjà négociés par GSK avec d’autres États. Il avait par exemple réussi à récupérer 68% du montant de la commande annulée par le Japon. Si GSK parvenait à convaincre la France de lui verser une telle somme, le gouvernement aurait alors indemniser les trois laboratoires à hauteur de 245, 5M d’euros.


Laissez votre avis