Premier anniversaire de la mort de Michael Jackson, des responsabilités qui se précisent

Les fans du “roi de la pop” commémoraient vendredi à travers la planète le premier anniversaire de la mort de Michael Jackson, en multipliant veillées et rassemblements, alors que deux mille fans défilaient dans la matinée au cimetière où repose la star, à Los Angeles.

Cela fait tout juste un an ce 25 juin que le chanteur de “Thriller” a succombé à l’âge de 50 ans à une surdose de médicaments dans sa maison de Los Angeles, quelques semaines avant son retour très attendu sur scène à Londres.

Quelque 2.000 fans — moins que prévu — ont défilé au cimetière de Forest Lawn, dans la banlieue de Los Angeles, sous l’oeil de dizaines de journalistes et au milieu d’un impressionnant déploiement de sécurité. Les admirateurs du “roi de la pop” n’étaient pas autorisés à entrer dans le Mausolée où repose le chanteur et ne pouvaient se recueillir derrière des barrières de sécurité que quelques minutes, mais l’important était d’être là, face au grand portrait de Michael et aux centaines de bouquets de fleurs.

Vendredi matin, le père de la star, Joe Jackson, a fait savoir au site TMZ, par la voix de son avocat, qu’il allait déposer une plainte dans la journée contre Conrad Murray, dernier médecin de son fils, déjà inculpé d’homicide involontaire pour avoir administré au chanteur l’anesthésiant propofol ayant causé le décès.

Autre nouveau coup dur pour l’ancien médecin de Michael Jackson : en attendant le jugement qui décidera de sa responsabilité dans la mort du King of Pop, la justice californienne réclame désormais que Conrad Murray soit privé de son droit d’exercer.

Après les nouvelles accusations qui font surface, la position du docteur Conrad Murray devient chaque jour de plus en plus périlleuse… Hier déjà, le témoignage d’Alberto Alvarez expliquant que le docteur aurait interrompu le massage cardiaque pour dissimuler certains produits avant l’arrivée des secours le 25 juin dernier, jour de la mort de Michael Jackson , venait accabler encore un peu plus le docteur.


Laissez votre avis