Boeing Malaysia Airlines : la piste de l’assurance évoquée par la police

Au 10ème jour de recherche du Boeing disparu de la Malaysia Airlines, la police réfléchit à toutes les possibilités dont l’enrichissement par l’assurance.

Aucune piste n’est écartée pour comprendre la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines depuis le 8 mars. Pas même celles des assurances. Sans preuves ni indices concrets, la police a enquêté sur les passagers et les pilotes, cherchant de possibles motivations personnelles ou psychologiques qui orienteraient l’enquête, à côté des pistes terroristes, de sabotage ou d’incidents techniques.

Lors d’une conférence de presse, le chef de la police malaisienne, Khalid Abu Bakar a émis l’hypothèse que “peut-être quelqu’un à bord avait souscrit une énorme police d’assurance dont il voulait faire profiter sa famille, ou que quelqu’un devait énormément d’argent à un autre, vous savez, nous étudions toutes les possibilités”, cite l’agence de presse Reuters.

Quoi qu’il en soit, les familles des victimes vont certainement demander des réparations aux assurances de la compagnie ou de Boeing. L’ancien avocat des disparus du vol Rio-Paris en 2009 évoque plus de 360M d’euros d’indemnisation possible à l’ensemble des passagers et équipage.

Les recherches de l’avion couvrent désormais une zone plus vaste que l’Australie de 7,7 millions de km².


Laissez votre avis