SNCF : Quelles indemnisations pour les usagers retardés le dimanche 21 avril?

Une cinquantaine de trains a attesté hier, dimanche 21 avril, de notables retards aux alentours de Lyon. Un trafic perturbé en raison d’un incendie d’installations techniques. Les usagers lésés pourront bénéficier de compensations en fonction des retards enregistrés.

Le trafic ferroviaire était particulièrement perturbé, hier, aux alentours de Lyon. Une cinquantaine de trains a été atteint, affichant pour certains des retards de 20min à 4h. Un incendie au sein d’installations électriques, intervenu selon la SNCF après un vol de cuivre, serait la cause de ce ralentissement. Des bouleversements qui se sont étendus de l’après-midi jusqu’à la soirée. “Le système électrique a été remis en marche à 19h00, mais les répercussions ont été très lourdes car l’axe lyonnais, le dimanche après 16h00, est le réseau le plus fréquenté d’Europe, ça arrive de tous les côtés, il y a un TGV toutes les 3min. Quand vous touchez à Lyon, vous touchez la France entière”, a précisé Michel Prolost, porte-parole de la SNCF.

4 TGV ont enregistrés plus de 4h de retard : un Lille-Marseille, un Lille-Toulouse, et deux trains à destination de Perpignan et de la Bretagne. Les autres lignes n’ont démontré que des retards de 20min à 1h.

Quelles indemnisations pour les usagers infortunés ?

Pour les Grandes Lignes et TGV

– Pour tout retard de moins de 30 min : aucune compensation.

– Pour tout retard de 30 à 59 min : remboursement d’un tiers du prix du trajet sous la forme de bons voyages.

– Pour tout retard de 60 à 119 min : remboursement d’un tiers du prix du trajet sous la forme de bons voyages ou remboursement en espèces d’un quart du prix du voyage. Au choix de l’usager.

– Pour tout retard de 120 minutes ou plus : remboursement soit des deux tiers du prix du trajet sous forme de bons voyages, soit de la moitié du prix en espèces.

Pour les trains régionaux

Aucune compensation n’est à l’heure actuelle programmée en cas de retard d’un train régional. En cas de bouleversement notable, la SNCF peut toutefois ouvrir à des indemnisations sous forme de prolongation d’abonnement ou de réduction sur le prix du prochain coupon.

Pour les IDTGV

L’usager reçoit sur sa boite email un bon d’achat dont la valeur correspond à l’importance du retard :

– Entre 60 et 119 min : 25% de la valeur du billet
– Entre 120 et 180 min : 50% de la valeur du billet
– Au-delà de 180 minutes : 100% de la valeur du billet


Laissez votre avis