Annulation / Rugby : Les billets pour le match avorté du 11 février seront finalement remboursés

La Fédération Française de Rugby avait annoncé ce week-end sa volonté de ne pas rembourser les billets du match France-Irlande, annulé à la dernière minute au Stade de France. Devant la grogne des supporters, elle accuse le coup et se ravise.

Les supporters lésés vont enfin pouvoir décolérer de soulagement. Face au ressentiment qui trahissait leur déception, la Fédération Française de Rugby se fait bonne joueuse et accorde en fin de compte le remboursement des billets. La partie était pourtant loin d’être gagnée. Après une annulation de dernière minute devant un parterre de spectateurs ébahis, la FFR s’était clairement positionnée contre toute forme d’indemnisation, invoquant la rudesse des conditions climatiques comme seule et unique fautive.

Des centaines de supporters venus des quatre coins de la France et de l’Europe s’étaient sentis floués. ” On est venu de Montpellier en voiture, soit 190 euros d’essence et 82 euros de péage aller/retour. Le tout ajouté au prix du billet, 70 euros. Et on nous lance qu’il n’y a aucun remboursement? Moi j’appelle ça de l’escroquerie” avait lancé Matthieu à la sortie du stade.

Match France-Irlande reporté au 4 mars

Second élément de discorde, la FFR envisageait de reporter le match maudit à la saison prochaine. Face à l’accumulation des rencontres prévues, elle estimait démesurée de rajouter une date supplémentaire aux bleus : Écosse-France (26 février), France-Angleterre (11 mars), et Galles-France (17 mars). Le tournoi des six nations étant cependant en jeu, elle reconsidère sa décision et reprogramme le match France-Irlande le 4 mars prochain.

Les supporters en incapacité de revenir au Stade de France pour cette future rencontre devront se manifester avant le 24 février auprès de l’organisme qui leur a délivré les billets : Fédération Française de Rugby, Fnac, Cultura, Virgin… ” Il faut que les supporters soient vigilants aux annonces qui seront faites, et qu’ils respectent le dispositif mis en place et les dates » explique Jacques Laurans, représentant de la FFR au comité des 6 Nations.

Les plus chanceux dont la présence ne sera pas ébranlée sont invités à conserver leurs billets initiaux, sésame d’entrée dans l’arène de rugby tricolore. L’heure de la rencontre n’a pas encore été précisée mais tout porte à croire qu’elle se disputera en début d’après-midi, aux alentours de 15h. A confirmer.


Laissez votre avis