Les médecins refusant de soigner les bénéficiaires de la CMU rappelés à l’ordre

L’Ordre national des médecins a demandé mercredi à être “systématiquement alerté” par l’assurance-maladie des cas de refus de soins aux patients bénéficiaires de la couverture médicale universelle (CMU) “pour pouvoir appliquer les sanctions qui s’imposent”.

“L’Ordre réitère sa demande de pouvoir prononcer des sanctions financières, ce qui lui a malheureusement été refusé jusqu’à présent par le Parlement”, indique l’Ordre dans un communiqué. Le conseil national de l’Ordre des médecins rappelle que “refuser de soigner un patient au seul motif qu’il est bénéficiaire de la CMU-C (couverture médicale universelle complémentaire) ou lui demander un dépassement d’honoraires est inacceptable, contraire à la déontologie médicale et à la loi”.

Cette déclaration intervient à la suite de la récente enquête menée par le fonds de financement de la couverture maladie universelle (CMU) et au testing” réalisé par le journal Aujourd’hui en France-Le Parisien montrant que des médecins refusent de soigner les pauvres. Ainsi, un quart des médecins et dentistes installés à Paris refusent de recevoir des patients bénéficiaires de la CMU, qui couvre les frais de santé des plus démunis, selon un rapport du fonds de financement de la CMU.

AFP


Laissez votre avis