Marée Noire : La note pourrait s’élever à 3 milliards de dollars pour BP

Alors que la marée noire causée par l’explosion de la plateforme pétrolière située dans le Golfe du Mexique touche désormais les côtes américaines, la question est maintenant de savoir combien tout cela va coûter, et qui va payer la note.

La compagnie britannique BP a déclaré vendredi qu’elle assumait pleinement la responsabilité du désastre qui se joue actuellement dans le Golfe du Mexique. Le pétrole qui s’échappe chaque jour d’avantage de la plateforme coulée, touche depuis peu les côtes de Louisiane et pourrait s’étendre à d’autres pays. Selon une évaluation de l’agence Fitch Ratings, l’ensemble des dégâts et les moyens mis en œuvre pour nettoyer la marée noire, colmater la fuite de pétrole et dédommager les victimes, pourrait couter à BP entre 1,5 et 3Mds d’euros.

Les assurances du groupe anglais (qui louait seulement la plateforme à l’entreprise Suisse Transcocean) devraient payer la note, mais le temps presse. En effet, la fuite d’hydrocarbure coûte déjà à BP près de 6M d’euros par jours et selon le quotidien l’Expansion, la firme aurait dépêchés sur place de très gros moyens (32 bateaux, 5 hélicoptères, 1000 personnes).

En ce qui concerne les indemnisations à présent, BP s’est donc engagé a réparer les dommages causés par ce sinistre, et notamment aux pêcheurs de Louisiane. Deux éleveurs de crevettes ont déjà porté plainte et réclament 5M de dollars de dommages et intérêts; on imagine que le nombre de plaintes devrait encore augmenter dans les jours à venir. Pourtant BP n’indemnisera vraisemblablement pas chaque habitant lésé. Le « Oil Spill Liability Trust Fund » (un fonds d’indemnisation qui prélève 8 cents par baril produit ou importé aux USA) dispose de 1,6M de dollars qui servent à couvrir ce genre de dommages, elle devrait donc participer aux dédommagements.

Enfin, BP n’est pas seul à être engagé dans cette tourmente. Les sociétés Transocean, Cameron, et Halliburton qui s’occupaient de la consolidation des puits et des pare-explosions de la plateforme, sont eux aussi mis en cause. L’assurance de Transocean de son côté est supposée couvrir non seulement les 560M de dollars de valeur de la plate-forme qui a coulé mais aussi les coûts d’extraction et d’élimination de l’épave. La firme BP devrait également perdre des parts de marché, depuis l’explosion, son cours de bourse a dégringolé de 13%, selon le Wall Street Journal, ce qui représente environ 25Mds de dollars.

Crédits photos : Ho-New – Reuters

Laissez votre avis