Dossier : Entre assurance et assistance pour les vacanciers

    Les garanties assistance prévoient une prise en charge du rapatriement et des soins médicaux à l’étranger. Pour en bénéficier, diverses possibilités existent.

    Lorsque l’on prévoit de voyager, mieux vaut vérifier que l’on est couvert en cas d’accident ou de maladie à l’étranger. Pour bénéficier d’une assistance qui prend en charge le rapatriement et les frais médicaux, il existe plusieurs possibilités.

    « Certaines assurances multirisques habitation ainsi que diverses cartes de crédit incluent l’assistance dans leurs garanties. Les voyagistes, transporteurs ou compagnies aériennes la proposent souvent en complément. On peut aussi souscrire un contrat spécifique directement auprès d’une compagnie comme Mondial Assistance », explique Céline Chopin, directrice commerciale du pôle loisir, voyage et mobilité de Mondial Assistance.

    On bénéficie donc parfois d’une assistance sans le savoir, d’où l’intérêt de vérifier avant de partir auprès de son assureur ou de sa banque si son contrat habitation, sa couverture santé ou sa carte bancaire proposent ce type de prestation. Mais il faut aussi bien lire les contrats, et vérifier en particulier le plafond des frais médicaux garantis.

    Autre critère à prendre en compte : la fréquence de ses déplacements. Pour un voyageur occasionnel, un contrat d’assistance ponctuel peut suffire tandis qu’une personne qui part souvent choisira de préférence une assistance annuelle. « Dans tous les cas, mieux vaut avoir deux contrats d’assistance plutôt qu’aucun car les conséquences financières peuvent être très graves, par exemple si une opération sur place est nécessaire », conclut Gisèle Clouet du cabinet de courtage Surcin.


    Laissez votre avis