Dossier : L’assurance annulation de concerts, de spectacles et d’évènements

    Après l’achat d’un billet de concert ou de spectacle, il arrive très souvent que la fête soit annulée ou reportée au dernier moment pour diverses raisons. Chanteurs capricieux qui ne se produisent pas, incidents matériels ou évènements accidentels, nombreux sont les risques qui planent au-dessus d’une représentation. Les organisateurs peuvent alors souscrire une assurance annulation pour se prémunir des conséquences de tels cas.

    L’assurance annulation dans le cadre de concerts, de spectacle ou autres représentations scéniques, permet de couvrir l’organisateur contre les conséquences financières de l’annulation, l’abandon, l’interruption ou le report de son événement. Elle couvre les frais engagés pour l’occasion, comme par exemple la location d’un lieu, la publicité pour le spectacle ou encore la location de matériel ou la billetterie (remboursement des places achetées – voir notre article sur le sujet).

    L’assurance annulation est valable en cas de force majeure (un événement imprévisible, irrésistible et extérieur à l’assuré) tels le deuil national, une grève générale, un accident du matériel (feu, chute accidentelle de décors, costumes perdus ou abimés lors du transport), ou encore une retrait d’autorisation administrative. Elle couvre aussi les cas fortuits, c’est à dire tous les événements indépendants de la volonté de l’assuré (organisateur) sauf les exclusions de garantie selon les contrats. L’interdiction d’accès ou l’évacuation du lieu, tout comme la carence accidentelle du courant électrique sont aussi dédommagés.

    Chez la plupart des assureurs qui couvrent les grands événements, les exclusions de garanties sont sensiblement les mêmes. L’assurance annulation ne couvre pas le manque de succès, le manque de moyens financiers. Les contrats ne garantissent pas non plus les cas de grèves, dont le début est effectif ou prévu avant la date de proposition ou de souscription de l’assurance. Une autre exclusion concerne les événements connus à l’avance. Si l’assureur est informé qu’une grève des transports est prévue le jour d’un concert, ce risque ne sera pas garanti.

    Les mauvaises conditions atmosphériques ne sont pas non plus garanties en ce qui concerne les manifestations se déroulant à l’extérieur, même si des extensions de la garantie intempéries existent au même titre que des garanties indisponibilité pour les artistes.

    Le coût de l’assurance annulation est basé sur le montant assuré. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un pourcentage allant de 1 % jusqu’à 5 % ou plus pour un spectacle en plein air sans couverture de scène. Pour souscrire cette assurance, l’organisateur devra fournir un prévisionnel des frais et également un plan d’étalement de ses dépenses.

    De nombreux aléas sont en principe déjà couverts par l’assurance tous risques que souscrivent aussi les organisateurs, notamment en ce qui concerne le sécurité des spectateurs par exemple. La police tous risques garantit l’absence des artistes pour toutes causes indépendantes de leur volonté et couvrent également le risque de kidnapping ou enlèvement de ces derniers.


    Laissez votre avis