Dossier : Quelques conseils pour choisir un contrat d’assurance-vie

    Il existe des centaines de contrats d’assurance vie différents, de qualité inégale. Le choix d’un produit adapté aux besoins n’est de ce fait pas toujours évident. Pour ces raisons, il faut avant-tout connaître son profil d’investisseur, sa connaissance financière, le projet d’investissement et se faire bien conseiller.

    Il existe des contrats d’assurance vie simples, qui ne comportent par exemple qu’un fonds en euros garanti (on parle de « monosupport ») et d’autres, de type multisupport comme nous l’avons vu précédemment, avec plus ou moins de compartiments d’investissement. Selon vos connaissances financières et votre recherche de diversification patrimoniale, retenez celui dans lequel vous serez le plus à l’aise.

    Les montants minimaux de versements imposés par les contrats conditionnent également les choix si les sommes à investir sont limitées : seuls les produits simples sont accessibles avec quelques dizaines d’euros, alors qu’il faut au moins placer 500 à 1000 euros pour un produit à la gamme plus étendue. La majorité des contrats est à « versements libres » et peuvent être alimentés sans contrainte.
    Les frais revêtent une importance particulière avec la diminution des rendements. Ils sont prélevés sur chaque versement (ils vont de 0 à 5 %), sur les capitaux accumulés (0,3 à 1 % tous les ans) et sur les arbitrages entre supports (0 à 1 %)…
    S’agissant d’un placement financier, les performances doivent être comparées à celles des produits concurrents. Cela vaut pour le fonds en euros, qui représente le pilier principal, et pour les « unités de compte » utilisées pour la diversification.

    La qualité du conseil, avant la souscription, et du service, une fois le contrat conclu, n’est pas à négliger, surtout pour les investisseurs peu avertis. La solidité de l’assureur mérite aussi une attention particulière, car la sécurité du fonds en euros repose sur sa capacité à honorer ses engagements. En cas de défaillance d’un assureur, les assurés bénéficient de la protection d’un fonds de garantie, mais celle-ci n’intervient qu’à hauteur de 70 000 euros.
    Vous pouvez souscrire autant de contrats que vous le désirez.


    un commentaire sur “Dossier : Quelques conseils pour choisir un contrat d’assurance-vie”

    • Flowrent Vues :

      J'ai souscrit un contrat Varioflex (assurance-vie) chez Generali par l'intermédiaire de OVB Conseils. J'arrive a la fin de ma 2eme année de cotisation (11/2010) et je me pose la question suivante:
      Si je résilie mon contrat au mois de décembre 2010, la compagnie va-t-elle me restituer les sommes versées pendant ces 2 années de cotisations (12×100? + 12×104? = 2448?)? Quelle est la différence entre le rachat total et la résiliation d'un contrat d'assurance vie? En cas de rachat ou de résiliation, suis je soumis à des problématiques fiscales?
      Pourriez vous SVP, me répondre avec des exemples chiffrés SVP. Je vous joints une partie de ma Police d'assurance.
      Merci par avance.

    Laissez votre avis