Auto / Amende : Le PV pour stationnement non payé va passer de 11 à 20 euros

Les amendes de stationnement vont passer de 11 à 20 euros en 2011, en cas d’adoption définitive d’un amendement de l’UMP voté en commission des Finances à l’Assemblée nationale.

“Cela fait 25 ans que l’on n’a pas touché au montant de l’amende”, argumente le rapporteur général du Budget, Gilles Carrez (UMP), à l’origine de la mesure, votée dans la nuit de mercredi à jeudi. Le montant était de 11 euros depuis 1986 (75 francs à l’époque). “J’espère que les automobilistes auront un comportement vertueux”, ajoute Gilles Carrez, qui assure avoir reçu le soutien de Michel Destot, maire socialiste de Grenoble et président de l’Association des Maires de France.

“Du fait de son faible niveau (actuel, NDLR), l’amende ne joue plus son rôle dissuasif et les infractions se développent”, a écrit Michel Destot dans une lettre de soutien à Gilles Carrez datée du 12 octobre.

Pour les maires, il s’agit donc d’une mesure “d’incitation au respect des règles de stationnement, non d’une disposition assimilable à une hausse de la pression fiscale”, insiste Michel Destot.
Certains députés avaient cité en juin l’exemple d’automobilistes qui préféraient prendre le risque d’être verbalisé.

Selon Gilles Carrez, l’argent des amendes des stationnements représente actuellement 600 millions d’euros par an qui servent aux communes à financer des équipements pour la sécurité des automobilistes et l’amélioration du stationnement.

Sur fond de crise, sa proposition risque cependant de faire débat avec le gouvernement lors de son examen dans le cadre du volet “recettes” du budget 2011 à partir de lundi prochain 18 octobre à l’Assemblée nationale, puis au Sénat. “C’est une augmentation beaucoup trop importante qui touchera ceux et celles qui ont besoin de leur voiture quotidiennement et qui sera particulièrement lourde pour les plus modestes”, avait déjà réagi en juin le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer (UMP).

Paris, 15 octobre 2010 (AFP)


Laissez votre avis