Arrêt maladie : Les indemnités seront réduites

Les indemnités d’arrêt de travail passeront à 60% du salaire net au lieu de 50% du salaire brut actuellement. Une économie de 220M d’euros pour l’Assurance maladie.

Les indemnités d’arrêt de travail passeront à 60% du salaire net au lieu de 50% du salaire brut actuellement. Une économie de 220M d’euros pour l’Assurance maladie.

La mesure a surpris tout le monde hier jeudi, alors que le gouvernement annonçait le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2012. Toutes les indemnisations, qu’il s’agisse d’arrêt maladie, d’accident du travail ou de congé maternité, seront à présent calculées sur la base du salaire net.

Pour les arrêts-maladie, l’indemnité va diminuer : elle passe de 50% du salaire brut à 60% du salaire net.  Soit une différence d’une trentaine d’euros par mois en moyenne. Le gouvernement vise ainsi une économie de 220M d’euros.  Les arrêts maladie ont représenté 6,6Mds de dépenses en 2010, en hausse  3,8%.

Pour les accidents du travail, l’indemnité passe de 60% du salaire brut à 80% du salaire net pour un arrêt de moins de 29 jours, puis 100% du salaire net au délà (80% du salaire brut auparavant). Pour les congés maternité, les indemnités seront de 100% du salaire net jusqu’à un certain plafond.

Les syndicats ont aussitôt dénoncé une mesure qui porte atteinte au pouvoir d’achat et à la protection des salariés.


Laissez votre avis