Situs sbobet resmi terpercaya. Daftar situs slot online gacor resmi terbaik. Agen situs judi bola resmi terpercaya. Situs idn poker online resmi. Agen situs idn poker online resmi terpercaya. Situs idn poker terpercaya.

situs idn poker terbesar di Indonesia.

List website idn poker terbaik.

Situs agen slot terpercaya dan resmi

slot hoki terpercaya

slot online gacor Situs IDN Poker Terpercaya slot hoki rtp slot gacor slot deposit pulsa situs judi bola resmi Kumpulan bandar judi bola parlay terpercaya dengan pilihan game judi online terlengkap, mulai dari permainan slot online, togel online, casino online, tangkas dan masih banyak lagi.


Hausse du forfait hospitalier : Eric Woerth annonce “on peut aller un peu plus loin”

Le ministre du Budget Eric Woerth a estimé lundi sur Europe 1 qu’on pouvait “aller un peu plus loin”, dans le prix du forfait hospitalier, que les 16 euros actuels.

“Le forfait hospitalier, c’est le remboursement du prix de l’hébergement à l’hôpital, et ça ne concerne pas évidemment le prix des soins”, a expliqué le ministre, interrogé sur la possibilité d’augmenter ce forfait pour déduire le déficit de la Sécurité sociale. Selon lui, “le prix de l’hébergement n’a pas été augmenté depuis deux ou trois ans. Il représente 35 euros en moyenne dans les hôpitaux. Aujourd’hui sur les 35 euros, on en demande 16, je pense qu’on peut aller un peu plus loin”, a-t-il dit, sans confirmer une augmentation de 25% qui le ferait passer à 20 euros.

En augmentant d’un euro le forfait hospitalier, “on fait rentrer dans les caisses de la Sécurité sociale 80 millions”, a-t-il ajouté. Rappelant que le déficit de la Sécurité sociale s’établissait cette année à 10 milliards, le ministre estime qu’il faut “faire des économies, à peu près deux milliards et demi”. Selon lui, “nous devons bien, mesure après mesure, tenter d’enrayer la  progression des dépenses. Cette année, la progression des dépenses de l’assurance maladie sera d’à peu près 3,3%”, a-t-il ajouté, précisant que le gouvernement envisage de fixer à “3%” les dépenses pour 2010.

M. Woerth a expliqué que la réduction des arrêts maladies était aussi un piste. “Les arrêts maladies, c’est évidement une plaie en France. On a connu d’ailleurs une augmentation très forte cette année, donc il y aura des mesures de plus en plus sévères pour lutter contre ceux qui prennent des arrêts maladies qui ne sont pas justifiés sur le plan médical”.

Enfin, il a indiqué que le gouvernement voulait “aussi baisser le prix du médicament, de manière générale parce qu’en France le médicament est cher”.

News-assurances avec l’AFP


Laissez votre avis

judi togel