Médicaments moins remboursés : la liste publiée fin avril

La liste de médicaments dont le remboursement par la Sécurité sociale baissera de 35% à 15% devrait être publiée au Journal officiel au cours de la deuxième quinzaine du mois d’avril, a indiqué mercredi à l’AFP l’assurance maladie.

Avant toute décision définitive, la Sécu avait écrit en février aux laboratoires fabriquant quelque 200 médicaments dont le remboursement était susceptible de baisser afin de leur donner la possibilité de présenter leurs « observations ». « Ces procédures contradictoires sont en cours », a précisé l’assurance maladie.

Le ministère avait indiqué, lors de la préparation du budget de la Sécu qu’un nouveau taux de remboursement, fixé depuis à 15%, concernerait notamment une centaine de médicaments alors remboursés à 35% par la Sécu alors que leur « service médical rendu » (SMR) était jugé faible ou insuffisant par la Haute autorité de santé (HAS).

Ce nouveau taux de remboursement de ces produits, dont la vignette deviendra orange, s’ajoutera ainsi aux trois taux déjà existants -à 100%, 65% et 35%- fixés en fonction de l’intérêt thérapeutique des médicaments. Les médicaments dont le taux de remboursement pourra chuter à 15% sont de différents types: le ministère de la Santé avait cité à titre d’exemples un antibiotique local (Flammazine), une crème antivirale (Zovirax crème), un désinfectant (Hexomedine), un anti-acnéique local (Eryfluid) ou encore un décontractant musculaire (Coltramyl).

Le Rhinadvil, prescrit notamment en cas de rhume avec fièvre et/ou maux de tête, était également concerné par une « procédure contradictoire » pouvant déboucher sur la baisse de son remboursement. La Mutualité française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé, avait vivement critiqué fin octobre le nouveau taux de 15%, estimant qu’il était incohérent de continuer à rembourser, même faiblement, des médicaments jugés inefficaces. Elle avait appelé ses membres à ne pas prendre en charge ces produits.

Paris, 7 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis