Santé / Grippe : Le virus a déjà fait 41 victimes en France, appel à la vaccination pour les populations fragiles

L’épidémie de grippe saisonnière a fait au total 41 morts en France métropolitaine depuis le début de la surveillance de cette maladie, selon le dernier bilan de l’Institut de veille sanitaire (InVS).

L’InVS relève une “augmentation du nombre de cas graves admis en réanimation essentiellement dus au virus A(H1N1)2009”, tout en évoquant “une stabilisation de l’épidémie de grippe” en métropole.

Parmi les cas graves hospitalisés en réanimation, la majorité appartient à la classe d’âge des 15-64 ans.  “La majorité des cas (59%) a un facteur de risque, rappelant l’importance de la vaccination dans ces populations fragiles”, souligne l’institut. Le remboursement du vaccin par l’Assurance maladie pour ces populations est de de 100%.

Depuis le début de la surveillance, l’InVS a reçu 290 signalements de cas graves. “En plus des 29 décès identifiés par la surveillance des cas graves, 4 décès de grippe à domicile ont été signalés spontanément à l’InVS, ainsi que 8 décès hospitaliers déclarés par certification électronique”, écrit l’institut mercredi dans son point sur la grippe. Il précise toutefois que “cette surveillance des décès n’est pas exhaustive”.  “La létalité parmi les cas graves est de 10%”, pointe-t-il.

Sur les 290 cas graves recensés et analysés par l’InVS, 22 (8%) sont dus à la grippe B, 167 (58%) au A/H1N1A et 3 (1%) au A/H3N2.

L’institut fait par ailleurs état d’épisodes d’infections collectives dans des établissements de personnes âgées. Il souligne l’utilité de recourir aux tests rapide de détection de la grippe dans ce cadre et rappelle que “la vaccination est toujours possible et d’intérêt actuellement”.

Avec AFP


Laissez votre avis