Santé : La satisfaction des patients bientôt mesurée par les hôpitaux

Les hôpitaux devront mesurer à partir de 2011 la satisfaction de leurs patients, grâce à un questionnaire commun permettant de construire des indicateurs à communiquer au public, a annoncé jeudi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.

Les quelque 1.300 établissements publics et privés pratiquant une activité de médecine, de chirurgie ou d’obstétrique devront organiser à partir de l’an prochain une enquête téléphonique auprès d’un échantillon de 120 patients tirés au sort après une hospitalisation de plus de deux jours.

Les questions seront posées par un institut de sondage sur la base d’un questionnaire commun à tous les établissements. Les patients seront notamment interrogés sur la qualité de l’information dans l’hôpital, sur la communication avec les professionnels de santé, la qualité de l’accueil, la commodité de la chambre ou encore la restauration hospitalière. Les réponses permettront d’établir plusieurs indicateurs ainsi qu’un indicateur de satisfaction générale les agrégeant.

2011 sera une année de transition: le ministère de la Santé ne publiera qu’un “résultat moyen pour l’ensemble des établissements de santé”. Il sera ensuite détaillé par établissement à partir de 2012 et chaque hôpital devra publier des résultats.

“Il s’agit d’une avancée majeure pour notre système de santé”, a estimé Mme Bachelot lors d’une conférence de presse, soulignant que de tels indicateurs sont “fréquemment utilisés dans les système de santé étrangers, que ce soit au Royaume-Uni, au Canada, en Suisse ou aux Etats-Unis”.

Ces indicateurs de satisfaction viendront compléter ceux mis en place ces dernières années, en matière d’infections nosocomiales et de qualité globale de la prise en charge des patients.

Paris, 11 novembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis