Santé : Un fonds d’indemnisation public pour les victimes du Mediator réclamé

Un collectif d’une trentaine d’associations de défense des malades et des consommateurs a réclamé samedi la mise en place d'”un fonds d’indemnisation public” pour éviter “l’exploitation des victimes” du Médiator par des “officines indélicates”.

Dans un communiqué, le CISS se prononce pour la création d’un fonds d’indemnisation qui, “après avoir indemnisé les victimes se retournera contre les fautifs quand les responsabilités auront été tranchées par les juridictions”. “Il ne faut pas qu’au scandale sanitaire s’ajoute l’exploitation du désarroi des victimes par des officines indélicates, qu’il s’agisse des associations qui réclament une part de l’indemnisation pour aider les victimes, ou qu’il s’agisse d’avocats en mal d’ego ou de clientèle”, commente le CISS.

Le collectif regroupe 30 associations (Aides, Ligue contre le cancer,  FNATH-accidentés de la Vie, Allegro Fortissimo, AFH-hémophiles, AFM-myopathies, Alliance Maladies Rares, UNAF-associations familiales….)

Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a réaffirmé samedi que les victimes du Mediator produit par les laboratoires Servier seraient indemnisées de manière “rapide et juste”. La création d’un fonds est l’une des solutions possibles.

Paris, 15 janvier 2011 (AFP)


Laissez votre avis