Le bénéficaire d’une assurance-vie peut-il être désigné dans un testament ?

Laurent,

Voici une histoire quelque peu confuse. Si la police n°450 est supposée ne pas avoir été retrouvée, ou ne jamais avoir existé, doit-on comprendre qu'en l’occurrence la n°123 existe, elle, toujours ?

Quoi qu'il en soit, les bénéficiaires d'une assurance-vie ne peuvent être désignés que par mention explicite dans le contrat d'assurance. Tel que Mr Jean inscrit depuis 1992.

Une assurance-vie est exclue de toute succession classique, elle est transférée directement à son bénéficiaire,  à part si le souscripteur est mort sans avoir désigné de bénéficiaire. Dans ce cas, et uniquement dans ce cas, les héritiers du testament du défunt peuvent recevoir le capital de l'assurance-vie.

Dans votre cas bien précis, qu'il s'agisse de la police 123 ou de la 450, le seul bénéficiaire est et restera Mr Jean, le seul inscrit dans le contrat en tant que bénéficiaire. La police 450, la seule étant reliée à Mr Pierre par voie de succession, n'existant plus, le problème est doublement réglé.

Pour en savoir plus :

- L'assurance-vie pour préparer sa succession
- Modification de la clause bénéficiaire de son contrat d'assurance-vie ?
- Que faire si je pense être bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie ?



Laissez votre avis