Je vais comparaître pour tentative d’extorsion à l’assurance, quels sont mes recours ?

Karim,
Votre affaire semble mal engagée. Aux vues du nombre croissant de fraudes, les assureurs se montrent aujourd'hui très vigilants. D'autant plus que votre déclaration de vol suivie d'une justification "non, finalement je l'avais prêté à un ami" est peut-être vraie, nous vous l'espérons, mais particulièrement incohérente. Il n'est pas étonnant que l'assureur ait été interpellé.

Quoi qu'il en soit, arrivé à ce niveau que pouvez-vous faire ? Vous pouvez tenter d'abord de raisonner votre compagnie d'assurance en multipliant les courriers, les appels, et en gageant de votre bonne foi. Il faudra cependant que votre justification tienne bien mieux la route que celle que vous avez inscrite sur nos pages. Essayez de passer notamment par le service contentieux ou de médiation de la compagnie.

Dans le cas où vous resteriez tout de même cité à comparaître, il faudra miser sur l'aide d'un bon avocat. Qu'il parvienne a démontrer que tout cette affaire n'est qu'un malentendu, qu'il essaie de le prouver par des faits irréfutables (casier vierge, emploi louable, salaire honorable...) et qu'il laisse comprendre que vous n'avez jamais pensé à mal. En espérant que vous n'ayez aucun casier judiciaire que la partie adversaire pourrait vous opposer. Là, la situation deviendrait relativement dramatique.

Du point de vue du tribunal, si vous venez à être reconnu coupable, sachez que la fraude étant une escroquerie, vous  pourriez risquer une amende pouvant atteindre 375 000 euros, ainsi qu'une peine de prison avec ou sans sursis, allant jusqu’à 5 ans de détention.



Laissez votre avis