Que faire pour être pris en charge après un accident entre une voiture et un piéton ?

En cas d’accident entre un piéton et une voiture, c’est l’assureur du véhicule qui devra indemniser le piéton selon la loi Badinter.

Selon la loi Badinter, en cas d’accident entre une voiture et un piéton, c’est la compagnie d’assurance du véhicule responsable qui devra indemniser le piéton.

Que faire ?

Auprès de la sécurité sociale:

– Vous devez envoyez les ordonnances de votre médecin, les feuilles de soins et l’éventuel certificat d’arrêt de travail à votre caisse d’assurance maladie.

Si vous avez souscrit une assurance personnelle, telle qu’une garantie individuelle accident

– Vous devez envoyez une déclaration d’accident par lettre recommandée dans les 5 jours après l’accident ;
– joignez un courrier dans lequel vous indiquez le lieu et les circonstances de l’accident, les coordonnées des témoins ainsi que votre lieu éventuel d’hospitalisation.

L’assureur du conducteur doit également prendre contact avec vous afin de :

– vous informer de vos droits ;
– vous demander les informations nécessaires ;
– vous faire une proposition d’indemnisation dans les délais fixés par la loi.

Exclusions de garanties

Le piéton n’est pas indemnisé en cas de faute grave et inexcusable, rarement retenue.

Cas particulier

– Les piétons âgés de moins de 16 ans et plus de 70 ans ou invalides à 80% seront toujours indemnisés.

News Assurances vous propose également de consulter la fiche pratique ci-dessous pour vous permettre de comprendre qu’est-ce que la loi Badinter ?


un commentaire sur “Que faire pour être pris en charge après un accident entre une voiture et un piéton ?”

  • Frédéric Lassureur Vues :

    Bonjour,

    Pour compléter le "que faire?" proposé par Thierry, si le piéton ne souhaite pas se retrouver seul face à l'assureur du véhicule pour exercer son recours (et l'évaluation de son préjudice subi), le piéton doit aussi s'adresser à son assureur logement dans lequel est inclus la garantie responsabilité civile-défense recours. C'est cet aspect "défense recours" qui va accompagner le piéton dans ses relations avec l'assureur de la voiture: évaluer financièrement son préjudice corporel et/ou valider celui proposer par l'assureur du véhicule et présentation du recours .

    Cordialement
    http://www.fredericlassureur.fr

Laissez votre avis